construire son propre drone
Informations générales
Rate this post

Entre achat et fabrication, la fabrication est certainement la plus économique. De plus, quoi de mieux qu’avoir un drone fabriqué et modifié par ses soins en fonction de son utilisation ? Certains utilisent les drones uniquement dans le cadre d’un panorama (dédié uniquement à la vue en largeur), d’autres les utilisent pour de divers jeux comme les jeux de courses, etc. Bref ! Pour concevoir un drone, il faut d’abord penser à se munir de tous les accessoires indispensables.

Connaître les éléments indispensables

Pour fabriquer un drone, 7 dispositifs sont indispensables : le châssis qui est le responsable du comportement en général de l’appareil, les moteurs qui vont permettront au drone de voler, Les ESC responsables de la vitesse, les hélices, une batterie, une radio et enfin un contrôleur de vol.

 S’initier

Avant même de concevoir un drone, il est indispensable d’avoir quelques expériences. Pour acquérir ces expériences, il y a 2 solutions très efficaces : apprendre par des spécialistes, et acheter un drone afin de pouvoir cerner son fonctionnement.

Choisir la méthode de conception

drone à fabriquer soi même

Il y a 2 façons courantes pour concevoir un drone :

* Par le montage

Quand il s’agit de montage, il s’agit tout simplement d’assemblage grâce à un kit complet à partir de pièces détachées. Ceci dit, il suffit d’assembler les accessoires pièce par pièce. Il serait donc normal si un drone en pièce détaché est moins onéreux qu’un drone déjà prêt à battre des ailes.

* Par la fabrication

Le fait de fabriquer implique une conception artisanale de tous les accessoires, ou quelques-uns. Ce n’est pas tout, il faudra également établir un design en fonction du goût de fabricateur ou en fonction de son utilisation. Toutefois, le plus difficile avec cette méthode c’est le poids qui doit être bien calculé. Les seuls points conseillés à ne pas concevoir sont les moteurs et le châssis, à moins que le fabricant lui-même soit un expert.

Ajouter le pilotage en immersion pour plus de facilité de commande

La fonction FPV ou pilotage en immersion est le procédé permettant au drone d’être radiocommandé par le biais d’une caméra sans fil + écran ou encore de lunettes vidéo. Pour que ce procédé soit au point, il suffit juste d’équiper le dispositif avec les matériels électroniques nécessaires.

Se faire aider

Dans le cas où l’on ignore complètement par où commencer ? Il serait plus sage de se faire aider, non pas forcément par un pro du quadricoptère, mais tout simplement par un ami geek connaisseur par exemple.

Quel avantage de concevoir soi-même son drone ?

Le fait d’avoir accompli une chose est certainement la première récompense. Puisqu’il s’agit de concevoir, on peut aussi librement apporter les modifications que l’on souhaite, que ce soit au niveau du design ou bien au niveau de la performance.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.