fabriquer son drone
Informations générales
Rate this post

Nombreuses sont les raisons qui poussent quelqu’un à fabriquer soi même son drone. Il y a ceux qui veulent avoir un drone unique en son genre et il y a également les amateurs de courses. Par rapport à ce besoin, il est actuellement possible de monter un drone par ses propres moyens. Pour ce faire, il faut juste acquérir certaines pièces et les assembler.

Decouvrez les meilleurs drones en vente sur le site

Les bases pour fabriquer soi même un drone

Pour pouvoir monter soi même un drone, il faut avant tout être un pratiquant initié. Si on est encore débutant, l’idéal est de découvrir d’abord comment fonctionne les quadricopètres en achetant un. Et c’est après quelques expériences vols et d’entretiens qu’il est recommandé de concevoir son propre drone.fabriquer un drone

La différence entre la fabrication et le montage

Fabriquer et monter un drone sont deux termes très différents. Le fait de monter, c’est de disposer d’un Kit complet et puis effectuer juste un assemblage. Pour la fabrication, il faut d’abord penser au design et au poids que le drone devrait avoir. Après cette étape, il faut acquérir module par module les composants du drone dont les plus importants est le châssis et les moteurs. Par la suite, il faut penser aux équipements électroniques tels un émetteur, un GPS ou encore une nacelle pour la caméra.

drone montage

Les drones fabriqués disposent d’une fonction FPV ?

Si on équipe le quadricoptère des équipements électroniques nécessaires à cet effet, il est bien possible de piloter un drone customisé en mode immersion. Il est même possible d’équiper le drone d’un dispositif qui évite les collisions. Du même pour les fonctions automatiques proposés par les drones classiques, on peut y programmer des fonctions qui lui permette de retourner tout seul sur le lieu de décollage ou de réaliser des figures prédéfinis à l’avance.

fabriquer drone FPV

Acheter ou monter un drone ?

Déjà, niveau estime de soi, le fait de construire soi même son drone est très bien. Aussi, côté performance on est très libre sur le choix. On pourrait par exemple installer la caméra qu’on désire ainsi que de définir la puissance et la portée qu’on souhaite avoir. Pour la vitesse par exemple, si on a l’ambition de faire des courses de drone, il est quasi obligatoire d’en construire un. Habituellement les drones proposés sur le marché dépassent très rarement les 50km/h alors que pour un drone de course, la vitesse moyenne est de 90 à 100 km/h. Pour les drones de ce type, le record de vitesse actuelle est de 205 km/h qui a été établi par John Shrout.

Par contre, pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête, la construction ou le montage de drone n’est pas du tout conseillé. Le mieux c’est d’en acheter un et choisir celui qui propose des fonctions adaptées à ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.